Manifestations 2018

 

Le Relais Paroissial a quiné

Le Relais Paroissial de Sénergues, dimanche 28 janvier, a tenu son quine annuel en présence du frère Ismaël, des représentants des relais paroissiaux voisins et d’associations. Le dramatique accident survenu le matin même qui a endeuillé le bourg de Saint-Félix-de-Lunel a contrarié l’habituelle présence des habitants de cette commune à ce quine. Néanmoins la salle des fêtes de Sénergues s’est progressivement remplie d’amateurs de sensations fortes.

C’est Georges Costes, en parfait maître de cérémonie, qui a distillé les fatidiques numéros de la chance tout au long de l’après-midi. Les heureux gagnants se sont partagés près de 90 lots dont des quarts avant et arrière de cochon, des caissettes de canard gras, des lots de volailles. Le gros lot, un Cookeo joué à carton plein, a été remporté par Marie-Noëlle Todoran.

Les responsables du relais, très sensibles à tous les lots offerts par les particuliers et les commerçants, expriment toute leur reconnaissance aux généraux donateurs qui ont permis à ce quine d’avoir un résultat qui assure au relais une partie de ses frais de fonctionnement annuel.

 

 

 

 

Les atouts du territoire mis en avant lors des vœux du Président de la CCCM

Vendredi 19 janvier 2018, Jean-Marie Lacombe Président de la Communauté de Communes Conques-Marcillac, en présence de Michelle Buessinger, Anne Gaben-Toutan, conseillères départementale, du lieutenant Léger commandant de la brigade de gendarmerie de Marcillac-Rignac, de Patrick Delagne du centre de secours de Marcillac, est venu présenter les vœux de la CCCM à la salle des fêtes de Sénergues. Mr le maire, Paul Goudy, dans son mot de bienvenue s’est déclaré ravi d’accueillir la CCCM. «C’est une chance de l’avoir avec la volonté de faire avancer l’ensemble de nos territoires ruraux dont équilibre est perpétuellement fragilisé par les décisions des pouvoirs publics, comme la menace d’une suppression d’un poste au RPI Espeyrac-Lunel-Sénergues par exemple. Mais on y croit en on se battra » concluait-il.

Jean-Marie Lacombe a salué et remercié la centaine de participants, membres du conseil communautaire, maires, adjoints, élus des conseils municipaux, personnels, agents communautaires et municipaux, membres des diverses associations de la CCCM. Il est ensuite revenu sur 2017 avant de se projeter sur l’année qui s’ouvre.

2017 année de lancement de trois projets : 1) le projet social avec un accompagnement ADEFPAT et la participation de tous les acteurs sociaux, a abouti avec un plan d’actions proposé aux élus et validé en conseil en fin d’année. 2) le projet culturel est en cours de réalisation avec également un accompagnement ADEFPAT. Un point d’étape a été présenté au bureau du 15 janvier. 3) le projet de territoire auquel sont associés à côté des élus, les acteurs économiques, artisans, commerçants, agriculteurs, viticulteurs, professionnels du tourisme… Ce projet de territoire s’inscrit dans la continuité du PETR, en parallèle de ceux de territoires voisins.

« L’aboutissement de ces trois projets nous permettra de mener des actions clairement définies et ce sur l’ensemble de notre territoire » soulignait le président.

L’année écoulée a vu se réaliser la réfection du chauffage de la piscine de Marcillac, des travaux d’accessibilités au collège Kervallon, mais aussi le lancement avec succès du dispositif carte multi-activités pour 230 jeunes, le renouvellement de l’opération j’apprends à nager. Puis le président précise que le Très Haut Débit (THD) sera accessible à tous les habitants de notre territoire d’ici 5 ans, grâce à la mobilisation de l’Aveyron, du Lot, de la Lozère qui se sont réuni pour augmenter le nombre de prises. Il souligne l’effort financier du département pour cet équipement indispensable à l’aménagement du territoire.

2018 une année riche en projets et réalisations : 1) élaboration du Plan Local d’Urbanisme Intercommunal (PLUI) pour un développement harmonieux et la préservation de nos richesses patrimoniales et paysagères du territoire avec une mention particulière pour Conques. Elles nous ont permis d’obtenir le label Vignobles & Découvertes, Grand Site d’Occitanie et prochainement Grand Site de France pour le site classé de Conques. 2) la future maison de santé pluridisciplinaire de Saint-Cyprien fait partie du pôle santé qui regroupe les professionnels de la santé de Marcillac, Saint-Christophe et Saint-Cyprien. L’étude de faisabilité est validée, l’architecte retenu. Les travaux devraient être achevés courant 2019. 3) les investissements concernant la voirie se poursuivront avec l’entretien des ouvrages d’art, les ponts, et la mise en sécurité de carrefours. 3) le schéma de signalisation communautaire verra son aboutissement avec la pose des panneaux de signalisation routière avant celle d’information locale au service des acteurs économiques et touristiques. 4) la piscine de Saint-Cyprien verra la réfection complète des revêtements de ses bassins. 5) les déchets ménagers ont vu des évolutions en 2017 avec la suppression de la zone de dépôts de Lunel et la mise en place d’une déchetterie mobile sur Lunel et Sénergues. En 2018 une étude sera lancée pour rechercher le positionnement d’une future déchetterie centralisée entre Nauviale et Saint-Cyprien. 6) le déploiement du dispositif Rézo Pouce, auto stop sécurisé, pour toutes les personnes âgées de plus de 16 ans sera effectif.

Le président poursuit avec la construction de la Maison de Service au Public (MSAP) qui abritera les services de CCCM, mais aussi ceux du Trésor Public, toutes les associations sous convention, avec un espace de co-working. Ce bâtiment se veut exemplaire en terme énergétique avec une consommation de 30% inférieure aux normes en vigueur. Ce bâtiment sera livré mi-2019.

« Nous devons être conscients que notre territoire a des atouts. C’est à nous d’en tirer le meilleur mais c’est ensemble que nous arriverons. J’ai confiance en l’avenir de notre territoire. Je souhaite que 2018 soit prolifique en terme de nombre de réalisations des projets communaux et intercommunaux », devait conclure Jean-Marie Lacombe avant d’inviter à un moment d’échanges et de convivialité autour du buffet sous les applaudissements.

 

 

 

Le club de l’Amitié renouvelle son bureau

Mardi 16 janvier près de quatre-vingt-dix membres du club, un record, se sont réuni à la salle des fêtes de Sénergues pour l’assemblée générale de leur association en présence de Jean Gaillac président du club d’Espeyrac venu avec une petite délégation. Solange Ladrech, secrétaire, dans son mot de bienvenue à remercié tous les présents. Elle a ensuite souligné l’arrivée de quatre nouveaux adhérents ce qui permet au club d’avoir un effectif stable avec 109 membres. Elle précise que suite au décès de Gérard Falco, ancien président décédé en juillet 2017, il faudra procéder à de nouvelles élections ce jour même. Puis en tant que secrétaire elle fait ensuite le compte rendu moral des activités de 2017, réunions, voyages, organisation du rallye du secteur 8, repas etc... Monique Brégou, trésorière, présente le bilan financier détaillé en léger déficit de l’exercice de l’année écoulée. Ces deux comptes rendus ont été approuvés à l’unanimité.

Pendant que les convives dégustaient l’excellente galette des rois offerte par le club, qui a couronné une vingtaine de rois et de reines, les membres du bureau sortant ont dépouillé les bulletins de vote. Les dix candidats anciens et nouveaux ont tous été élus. Jean-Claude Richard, adjoint, qui représentait la municipalité, après avoir excusé Mr le maire, a présenté ses félicitations au nouveau bureau et a souligné l’importance du rôle des associations pour l’animation et la vie de la commune.

Les nouveaux élus vont se réunir prochainement pour élire leur nouveau bureau et préparer le prochain quine du club prévu le dimanche 25 février.

 

  • Accueil
  • Météo de Sénergues
  • Galerie photos
  • Agenda
  • Annuaire
  • Contacter la mairie
  • Localiser la commune
  • Plan du site web